Avant-propos


Pass’ à l’acte s’appuie sur une méthode divertissante et instructive qui place l’humain au centre d’un partage expressif et vise à puiser au meilleur de chacun.

Compagnie toujours en recherche de sincérité, de simplicité et d’authenticité, Pass’ à l’Acte, dans ses actions pédagogiques, utilise l’acte théâtral comme un laboratoire de recherche sur les expressions verbales et corporelles, au service du renforcement et de l’épanouissement personnel,  en dehors de tout jugement, et souhaitant offrir un espace pour s’exprimer librement et s’essayer autrement.


De la conférence au stage ou autres actions à la carte, nos méthodes pédagogiques et artistiques s’organisent de façon à exposer et déployer les moyens nécessaires pour un apprentissage ludique autour du jeu masqué et de la transformation.


LES PROPOSITIONS


ACTION DE SENSIBILISATION


Souvent associée aux milieux scolaires et aux centres sociaux, pour une durée variable jusqu’à 3 heures, nous proposons de rencontrer les futurs spectateurs avant qu’ils ne viennent assister à une représentation de la compagnie Pass’ à l’acte : exposition de nos méthodes et des différentes étapes de la création concernée... rendez vous avec un membre de l’équipe, le metteur en scène du spectacle ou encore, toute l’équipe quand les conditions le permettent.



CONFÉRENCE


Pour une durée variant d‘une à deux heures, nous proposons des conférences originales, masquées, au service de la rencontre. Un événement en interaction directe avec un auditoire pour présenter et illustrer notre travail. L’objectif est de provoquer l’envie de pratiquer notre discipline et la découvrir avec un aspect divertissant  :  rencontre avec un personnage.


Sous forme de conférence non-masquée, nous proposons également une rencontre avec un metteur en scène qui expose les moyens et l’univers des spectacles de la compagnie : choix artistiques, masques et costumes des spectacles à l’appui, les coulisses et nos changements rapides... puis application en direct de nos méthodes avec des cobayes dans l’auditoire qui vont endosser le costume de l’acteur masqué et partager certaines étapes du travail. De nombreuses possibilités sur demande.



MASTER-CLASS, FORMATION


Travail avec un pédagogue variant de 3 à 6 heures jusqu’à 4 jours consécutifs : s’adresse à des groupes d'intéressés ou des entreprises à destination de leurs salariés pour une pratique ponctuelle autour de l’éloquence et la connaissance de soi, exploitant certains appuis pédagogiques de la discipline du jeu masqué ( la décomposition du mouvement, le regard, la respiration...). Un travail insistant davantage sur la prise de parole, le corps et la voix visant le naturel : exercices de lecture à voix haute, en adresse public, étude des manières de rentrer dans une salle, de se préparer à un entretien, de se mouvoir dans l’espace, d’assouplir puis simplifier son corps et son geste... préparer un discours et le transformer... se positionner pour être vu et entendu... des points abordés au fur et à mesure de la rencontre selon les secteurs concernés.  


ATELIER


Pour les amateurs en quête de découverte et amateurs éclairés à la recherche d’un espace de pratique du théâtre de jeu masqué, un atelier hebdomadaire est proposé dans l’Aisne à la salle des fêtes de Crouy près de Soissons. Un rendez-vous à la fois ludique, constructif et créatif qui n’oublie pas les exigences du masque, ses codes et son langage particulier utilisés dans nos créations professionnelles. Lors des ateliers, les exercices abordés sont issus de la méthode d’enseignement « du neutre à l’expressif ». Les séances sont construites de manière à donner à chacun les outils nécessaires pour une plus grande liberté d’expression, un dépassement de soi, un travail de groupe et enfin le pur plaisir de jouer ensemble et de partager. Il s’agit de pratiquer et d’exercer des scènes, d’orienter une partition choisie pour une recherche sur la construction des personnages pour aboutir à une création amateur.Tous les lundis de 19h à 21 h même en période scolaire.


Des ateliers du soir en dehors des lundis sont géographiquement possibles et envisageables pour des groupes ou organismes qui ont un lieu à disposition.. sur demande.




Formulaires d’inscriptions : Ateliers & Stages week-end

STAGE WEEK-END


Du neutre à l'expressif.

Le langage particulier qu'exige l’utilisation du masque sous toutes ses formes, préparant chaque individualité d’un groupe à trouver les outils nécessaires pour se sentir suffisamment libre et disponible. Un travail qui permettra d’assimiler, de chercher, de créer, jouer et ainsi surprendre.


Il y a le comédien, sa créativité, ses partenaires et l'auditoire. Lors de ce travail de deux jours en groupe limité à 12 participants, il s’agit d’établir un langage qui laissera l’espace nécessaire à chacun pour s’essayer autour des objectifs fixés et transmettre les moyens nécessaires pour s’exprimer masqué. Nous veillons particulièrement à la complicité du groupe avec un souci permanent de respect et d’équilibre. Nous explorons ce que les comédiens auront choisi d’étudier et d’apprendre pour ensuite l’exprimer et le traduire de façon sincère sous la contrainte du masque et de la transformation face au regard du groupe... un programme complexe, inépuisable et toutefois très divertissant que nous pratiquons, explorons et souhaitons transmettre pour continuer à dominer une méthode qui se renforce autour de chaque expérience... depuis 2005.


STAGE-CRÉATION


Sur demande de groupes déjà constitués ou groupes de personnes dans l’optique de se découvrir, nous proposons un rassemblement de deux à quatre semaines pour former au jeu masqué, choisir une ou plusieurs partitions, construire des personnages, et enfin, créer une forme finale ou spectacle qui correspondra à chaque individualité du groupe.



PROGRAMME PÉDAGOGIQUE


L’ESPACE


Au sol : un cercle dans l’idéal de 6m de diamètre et des lignes qui se rejoignent vers son centre. pourquoi ? L’endroit où nous sommes est un appui et un espace qui doit être contrôlé et préparé. Chaque comédien, pour créer, doit avant tout se centrer, savoir se placer précisément et savoir se repérer en jeu...Nous portons un attachement particulier à la propreté des lieux, puis se faire des repères concrets tachant d’utiliser au mieux les espaces mis à disposition. La gestion du lieu de travail faisant partie de la pédagogie, nous souhaitons différencier l’endroit de stockage, des effets personnels, des gradins, des coulisses et de l’espace de jeu. Lors des actions pédagogiques, nous utilisons normalement autant de chaises que d’individus présents, prenant en compte les auditeurs libres... Le plateau ou espace de jeu et sujet à un véritable travail de préparation utilisé pour la concentration. Dans ce travail, un comédien qui maîtrise l’espace qui l’environne et son matériel est un comédien à 50 % prêt pour jouer...


LA RESPIRATION


Elle s’aborde différemment au théâtre, revue en plusieurs étapes, dite «respiration abdominale» nous la transformons pour un meilleur contrôle de soi et surtout pour une meilleure découverte de ses capacités ; la respiration liée aux émotions permettra d’aborder différentes positions corporelles et vocales... les exercices de respiration placeront les codes du masque et positionneront les groupes en dehors de tout jugement...


LA DÉCOMPOSITION DU MOUVEMENT


Partir d’un point A pour aller à un point B : il s’agit d’un simple déplacement mais en théâtre masqué, c’est toute une histoire parfois complexe qu’il faut apprendre à raconter... D’où l’on part  ? pour aller où  ? et que se passe-t-il ? Tout se raconte par le déplacement et contrainte par le regard le tout devant un public et parfois avec un partenaire... de quoi perturber le naturel, un phénomène dont il faut prendre conscience et qu’il est bon de remettre en question : exercices individuels et en groupe pour appréhender la manière de se déplacer en masque.


L’ÉCOUTE ET LE REGARD


Pour traduire au mieux chaque chose, il y a celui qui agit et celui qui réagit et les rôles s’inversent : tout est régi par des codes précis du regard ou de l’écoute qui permettent de prendre le pouvoir et d’agir ou  bien de le donner à un partenaire et de réagir à ce qu’il fera ou encore de recevoir ce que propose un partenaire qui était en action... le « choeur neutre » est un exercice, variable, sous forme de chorégraphie, qu’il est nécessaire d’assimiler pour mieux comprendre les règles qui composent le groupe et qui permettent de préparer chaque comédien au port du masque.


LA VOIX


Les exercices sur la voix sont très importants et ont pour objectif de sortir chaque participant de sa propre tonalité, d’explorer des timbres différents qui, au départ, paraissent affreux et forcés, mais qui, petit à petit, prendront un sens au service d’un personnage, d’un masque ou d’une situation... Exercices divers d’association du corps, de la voix et mouvements bruités.


LE CORPS


Chaque émotion, prise à la loupe tel que l’exige le théâtre de jeu masqué, peut être exprimée par tout le corps qui est l’instrument qui fait vivre chaque état*.


En théâtre, un caractère comporte un corps bien spécifique... un corps qui montre. Tout dépend de « qui » montre « quoi »... Par exemple, en jeu, l’attente ne signifie pas simplement attendre, dans notre langage le corps doit être en état d’attente... la nuance et l’énergie qui en découlent sont des codes que nous visons à explorer et qui varient selon chaque individu...


LE RYTHME


Chaque propos choisi comporte un rythme qu’il s’agira d’étudier et de préciser pour le transmettre au groupe et enfin le jouer à un auditoire... Dans une scène en dehors des protagonistes, des partenaires pourront bien souvent accentuer et servir ce qui est dit par des réactions ou des états premiers qu’il faudra décider et mettre en place de façon précise pour favoriser un jeu libérateur et toujours plus surprenant à force de rencontres et de travail...


LA TRANSFORMATION


Lorsque chaque participant sait précisément ce qu’il doit faire au sein du groupe, il s’agira de transformer entièrement les personnes pour ne laisser place qu’aux personnages, qui, a leur tour, devront se laisser diriger pour la suite du travail... le personnage comme un élève comédien trouvera petit à petit sa place dans ce qui pourrait être, à force de travail, une création masquée... Cette étape peut être appréciée par des auditeurs libres qui, en venant, se placent au service d’une pédagogie qui prend en compte les réactions du public qu’elle génère et se sert des « erreurs » ou « échecs » comme éléments constructeurs et/ou perles d’improvisations...

ACTIONS PÉDAGOGIQUES

Agrément Rectorat

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement au 03 23 53 54 39 - 06 07 37 79 21